Portrait de Christelle Michelet

Christelle Michelet, bravo la guerrière

Elle en a rêvé et elle l’a fait.  En avril 2016 Christelle Michelet est montée sur la scène des Championnats de France de Body Building IFBB. Elle fait partie des quatre françaises, cette année, qui ont été jusqu’au bout d’un très long et difficile entraînement. Un sacerdoce, un engagement journalier, une leçon de courage et d’humilité.

Christelle Michelet sur scène
Christelle sur scène. 9 avril 2016, demi-finale des Championnats de France de Bodybuilding. Les Mureaux.

Voilà l’histoire :

Suite à des problèmes de dos récurrents, Christelle Michelet, sur les conseils de son médecin, se met à la musculation il y a quelques années. Elle s’inscrit dans une salle. Là elle est totalement hallucinée par une femme mûre à la plastique parfaite, qui s’entraîne. C’est une révélation. Elle décide de devenir comme elle.

Pour cela elle doit organiser sa vie professionnelle et familiale. Son travail lui permet quelques aménagements mais il lui arrive de poser des congés pour les besoins de son entraînement ou des compétitions. Ses deux premiers enfants sont adultes et gèrent leurs vies, sa dernière fille est adolescente mais comme le dit Christelle : « elle est hyper sympa, bonne élève et assez autonome ». Ils sont fiers de leur maman et l’encouragent.

2014 : arrivée au Gym Côté Corps

Elle s’inscrit à Côté Corps pour y trouver un environnement favorable à l’entraînement intensif et régulier. Tous les jours elle prend son grand sac pour se rendre à la salle de gym. Quelquefois elle y vient deux fois et quelquefois c’est très dur…

Elle a toujours le sourire et un mot sympa pour tous les autres clients qui s’activent autour d’elle. Malgré certains regards perplexes, elle reste toujours calme et sereine. Car c’est vrai : les bodybuildeurs sont impressionnants. Les muscles sont volumineux, saillants, découpés et veinés surtout à l’effort. Alors imaginez une petite bonne femme dans ses vêtements noirs près du corps qui «s’arrache» sous les barres en essayant toujours de se dépasser pour augmenter et équilibrer sa masse musculaire et améliorer sa définition. C’est quelque chose !

Les plus jeunes sont «espantés» comme on dit. Les plus hardis lui posent quelques questions, les plus timides se contentent d’observer. Tous sont contents d’un regard, d’un conseil ou d’une aide de sa part.

Les plus anciens sont parfois surpris, dubitatifs et se posent des questions : sur sa vie, sur le fait qu’elle ait eu trois enfants, sur son alimentation etc. Derrière toutes ces interrogations il y a une belle admiration car très vite tout le monde se rend compte de la performance de Christelle.

Bravo Christelle ou doit on dire Chris Valecnik ?

Christelle Michelet cherche un ou des sponsors pour la soutenir dans ses futurs objectifs. Envie de vous associer à elle ? N’hésitez pas à lui envoyer un MP sur Facebook.

 

Image Credits: Christelle Michelet, Arnaud Popiette Photography