L'équipe Clara

Parlons remise en forme avec Marie et Yann (interview)

Faisons un point remise en forme. Pour cela, j’ai cuisiné Marie et Yann (aujourd’hui, c’est Geneviève derrière le clavier). Quand on a des questions, autant s’adresser à des irréductibles du sujet ! Or les tauliers de Côté Corps ont tout de même presque 30 ans d’expérience dans le rétro. Voici ce qu’ils ont à nous dire : la remise en forme c’est aussi une question d’humanité et de bienveillance.

En quoi consiste exactement la « remise en forme » ?

Marie : Ça consiste à prendre les gens exactement là où ils sont et les accompagner vers une version d’eux-mêmes améliorée, plus solide, plus endurante. Pour y parvenir, le côté technique de la culture physique ne suffit pas. Il faut être dans l’humain avant tout.

Yann : Nous avons des modes de vie ultra-sédentaires, la majorité des gens ont perdu de vue le potentiel réel du corps humain. Pour accompagner quelqu’un dans cette reconquête, on doit considérer ses motivations, son histoire et surtout le faire avec bienveillance.

Il n’y aurait pas un peu de frime dans tout ça ?

Yann : Tout dépend de quoi on parle. Je pense que les frimeurs sont très malheureux chez nous. Allez voir les avis de nos abonnés sur notre page Facebook et vous serez fixé ! Pour le reste… ça fait tellement de bien d’être fier de soi ! On a tous les moyens de devenir fiers de nous-mêmes, et ça, ça n’a rien de superficiel.

Qu’est ce qui est le plus bloquant selon vous dans la remise en forme ?

Marie : À mon avis, c’est le regard que les gens portent sur eux-mêmes. L’esprit influence le corps et inversement. Si vous vous sentez faible, vous avez vite fait de vous sentir moche ou nul-le. Ça vous fait perdre vos moyens.

Yann : C’est précisément là que le coach intervient. Il faut savoir viser juste, avoir le bon mot au bon moment. Pour ça, il faut connaître et reconnaître les gens, dans tous les sens des termes !

Est-ce qu’il y a un point de non retour ?

Marie et Yann : NON !

Marie : Quels que soient l’âge ou la condition physique, il y a toujours quelque chose à faire. Le corps a des ressources extraordinaires.

Yann : Ce qui est pris est pris. Le plus dur, c’est de venir. Après on ne regrette jamais, d’autant que nous avons la chance chez Côté-Corps d’accueillir des gens de tous les âges, tous les horizons. C’est joyeux, convivial et humain. C’est aussi ça qui a fait que nous avons perduré au lieu d’être écrasés par les grandes marques. Nous cultivons cette différence de notre mieux.

 

Image Credits: COTE-CORPS tous droits réservés