Voici le geste remise en forme de l'été : avec des exercices simples vous reprenez les manettes de votre respiration.

La respiration : la gym de l’été !

Respiration : voilà votre exercice remise en forme de l’été. Avec les modes de vie modernes, le geste de la respiration se dénature. Vous voilà en vacances, profitez-en pour vous faire du bien et revenir aux sources avec les conseils de vos coachs préférés !
Trêve d’exercices laborieux pour un été de repos et de renouveau ! Exit les fentes, le squat, les Dip’s, les Crunchs et les pompes. Bien sûr tout ça c’est bien, c’est fort, c’est à la mode… pour préparer l’été, l’automne, les fêtes et tout le bazar ! Maintenant que vous y êtes, soyez dans l’instant et la conscience de votre corps. Alors, on vous le dit : retrouvez l’air ! RESPIREZ.

Respirez : une méthode de remise en forme

D’abord : un endroit sympa, devant un paysage qui vous plaît. Ensuite rajoutez des options plaisir : dehors, le matin, le soir, sous la pluie fine de l’été, dans le vent tiède, au calme et là tranquille, vous respirez !

Une femme en pleine expiration au soleil levant. La respiration "en consccience" est un geste bien être et santé qui vous fera du bien à l'extérieur comme à l'intérieur.
Des exercices de respiration au lever du soleil. Les modes de vie moderne induisent une dénaturation du mouvement respiratoire. Parvenir à le retrouver, ne serait-ce que quelques minutes par jour, est un gage de santé et de bien être.

Vous êtes assis ou debout, les bras détendus le long du corps, les épaules relâchées, la nuque longue, le menton légèrement rentré, la bouche décrispée et le buste ouvert.
Prenez une inspiration par le nez, lente, régulière et entière en gonflant la cage thoracique progressivement et au maximum. Laissez votre ventre se relâcher.
Puis, expirez lentement en commençant par rentrer votre ventre, puis en fermant les côtes vers le centre du buste.
Accentuez cette respiration en levant les bras à l’inspiration et en laissant tomber les épaules et la nuque vers l’avant à l’expiration.
Faites cela plusieurs fois.
Zénitude totale garantie!

Profitez de l’été pour vous y faire

Un homme assis de dos, face à un paysage de campagne, dans une posture de méditation. Votre état psycho-émotionnel peut altérer votre respiration et l'inverse est aussi vrai. Retrouvez une vraie respiration naturelle vous aide à vous ressourcer dans votre tête.
Pour un bénéfice maximum des exercices de respiration, nous vous conseillons de vous installer au calme. C’est particulièrement vrai lorsque vous n’en avez pas l’habitude. Par la suite, vous vous serez auto-conditionné et serez en mesure de retrouver votre sérénité même dans les environnements les plus agressifs.

Ce type de respiration se fait en conscience, pas très longtemps, juste le temps de trouver ou de retrouver le calme, le repos et la plénitude (avec un peu d’entraînement quand même !) Il n’est pas nécessaire d’inspirer excessivement fort, sinon un volume d’oxygène trop important par rapport aux besoins du moment vous ferait tourner la tête. Tout est dans l’art du dosage. Vous avez l’été pour vous y faire et vous aurez toute la vie pour vous sentir mieux !

Les causes de dénaturation de votre respiration

Avec le temps, la respiration se dénature. Elle est moins pleine, moins profonde. Le diaphragme et tous les autres muscles qui participent à ce geste, ceux de la cage thoracique et les abdominaux, deviennent  plus raides, moins toniques et moins souples. Les causes sont multiples. La première découle de mauvaises postures répétées qui finissent pas avoir une action sur le squelette et par récurrence sur le fonctionnement des muscles de la respiration. La seconde est induite par votre état psycho – émotionnel. En clair, vous êtes stressé et c’est votre corps qui encaisse. Les deux causes peuvent se réunir, se compléter et /ou se répondre.

La respiration : un essentiel vital

La respiration est essentielle à la vie. Vous inspirez et vous expirez inconsciemment. C’est un acte et un signal vital. On peut ne pas manger pendant plusieurs jours mais on ne peut pas cesser de  respirer (dans des conditions normales) plus de 3 minutes sans entraîner des lésions qui peuvent avoir des conséquences fatales. Entre 12 000 et 15 000 litres d’air transitent par les voies respiratoires chaque jour. La fréquence de votre respiration est variable. L’âge, la condition physique, l’état émotionnel et le stress sont des paramètres qui font varier cette fréquence.  Un bébé respire environ 40 fois par minute, un jeune 20 fois par minute et un adulte 16 fois par minute.

Image Credits: Uderzo, tous droits réservés, Joellepearson CCBy-SA40, Brenkee CCO Public Domain